La mise en place de filière énergétique renouvelable et de la maîtrise de la demande d'énergie sur un territoire

Glossaire

A-G
Énergie fatale

Quantité d'énergie inéluctablement présente ou piégée dans certains processus ou produits, qui parfois - au moins pour partie - peut être récupérée et/ou valorisée.

Facteur 4

L'expression Facteur 4 désigne un objectif ou engagement qui consiste à diviser par 4 les émissions de gaz à effet de serre d'un pays ou d'un continent donné, à l'échelle de temps de 40 ans (2050).

GAEC

Un Groupement Agricole d'Exploitation en Commun est une forme sociétaire particulière, formée par la réunion de plusieurs exploitations agricoles.

Gaz à effet de serre

Les gaz à effet de serre sont des composants gazeux qui absorbent le rayonnement infrarouge émis par la surface terrestre, contribuant à l'effet de serre

H-Z
Protocole de Kyoto

Le protocole de Kyoto est un traité international (signé le 11 décembre 1997) qui vise à lutter contre les émissions de gaz à effet de serre. Les pays participants se rencontrent une fois par an depuis 1995.

USE

Usages Spécifiques de l'Électricité : cela concerne les usages électrodomestiques (froid, TV, machines à laver, etc.) et l'éclairage, à l'exclusion de toutes les applications thermiques comme le chauffage, l'eau chaude sanitaire ou les usages.

ZDE

Les zones de développement éolien (ZDE) ont été initialement créées par la loi POPE du 13 juillet 2005 et sont actuellement définies dans le cadre de l'article 90 de la loi Grenelle II. Elles ont pour objectif de favoriser l'implantation d'éoliennes productrices d'électricité en certains lieux.

Une ZDE est créée à l'initiative d'une commune ou d'un établissement public de coopération intercommunal (EPCI) à fiscalité propre (communauté de commune, d'agglomération) et instruite par les services régionaux de l'Etat. Elle est autorisée par le préfet et par décret, selon les modalités fixées à l'article 10-1 de la loi n°2000-108 du 10 février 2000 relative à la modernisation et au développement du service public de l'électricité (modifiée par la loi « Grenelle II »).

Les éoliennes implantées dans ces zones bénéficient, à certaines conditions, de l'obligation d'achat par EDF de l'électricité produite. Un contrat est alors conclu entre EDF et l'exploitant du parc éolien. Le tarif d'achat de l'électricité y est plus élevé que le prix du marché de gré à gré. Les éoliennes doivent être connectées au réseau public de distribution d'électricité dans un délai minimal fixé par la loi.

DébutSuivantSuivant
AccueilAccueilRéalisé avec Scenari (nouvelle fenêtre)