Les énergies renouvelables : état des lieux et perspectives

Les centrales à capteurs linéaires de Fresnel

Définition

Encore marginales dans la filière du solaire thermodynamique, les centrales solaire à miroir de Fresnel pourraient néanmoins devenir plus compétitives que leurs voisines : les centrales à réflecteurs paraboliques et cylindro-paraboliques .

Inventé par le physicien français Augustin Fresnel, la lentille de Fresnel a été conçue pour équiper le système optique des phares de signalisation marine. Le système est aujourd'hui repris à grande échelle pour concentrer le rayonnement solaire sur un tube horizontal.

Principe de fonctionnement d'un concentrateur à miroirs de Fresnel

Le principe d'un concentrateur de Fresnel réside dans ses miroirs plans (plats) dits "réflecteurs compacts linéaires". Chacun de ces miroirs peut pivoter en suivant la course du soleil pour rediriger et concentrer en permanence les rayons solaires vers un tube absorbeur. Un fluide caloporteur est chauffé jusqu'à 500° en circulant dans ce tube horizontal. Cette énergie est transférée à un circuit d'eau, la vapeur alors produite actionne une turbine qui produit de l'électricité.

Avantages :

  • Les miroirs plans sont plus simples à fabriquer et meilleur marché que les paraboliques et cylindro-paraboliques

  • Moins de prise au vent, infrastructure moins importante qu'une centrale à capteurs cylindro-paraboliques

Inconvénients :

  • Performances optiques inférieures d'environ 30% par rapport aux réflecteurs paraboliques et cylindro-paraboliques

Schéma de principe et vue de centrales à capteurs de Fresnel
Schéma de principe et vue de centrales à capteurs de FresnelInformationsInformations[1]

Centrale de Fresdemo à Tabernas (Espagne)

Située dans la seule zone désertique d'Europe occidentale, le site de recherche et développement Plataforma Solar de Almería, à Tabernas, en Andalousie, accueille l'espace de recherche allemand Fresdemo.

Les chiffres clés :

  • Puissance de 800 kW thermiques

  • 2,6 Millions d'Euros financé en partie par le ministère allemand de l'environnement (BMU)

  1. Source : tiré du cours de Master Énergie Solaire de Régis Olives

PrécédentPrécédentSuivantSuivant
AccueilAccueilImprimerImprimer | RETOUR VERS LA LISTE COMPLÈTE DES MODULES | - Université de Perpignan - Via Domitia - Paternité - Pas d'Utilisation Commerciale - Partage des Conditions Initiales à l'IdentiqueRéalisé avec Scenari (nouvelle fenêtre)